Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 11:32

PhilosophieVoici un extrait d'un article de Psychologies Magazine de septembre 2012 qui parle de la confiance en soi.

"La prise de parole en groupe ou en public demande une certaine confiance en soi. Or, si je vous demande quels sont les critères objectifs de cette qualité, vous aurez du mal à me répondre, car ils dépendent uniquement de l'idée que vous en avez".

 

La confiance en moi dépend donc uniquement de l'idée que j'en ai, c'est ce qui est dit. Et comment atteindre la confiance devient alors? Comment savoir l'idée que j'ai de moi? En regardant la personne qui pour moi est l'image même de la confiance en soi, toujours selon l'article.

 

La confiance en soi est donc une image, et non une réalité, que l'on se propose d'atteindre en se conformant à cette image. Est-ce que l'on peut atteindre quelque chose de réel en partant d'un état qui ne l'est pas? C'est tout le défi proposé apparemment par la pyschologie. Est-ce qu'à partir de quelque chose d'hypothétique je peux arriver à quelque chose de vrai? Je sens qu'il y a quelque chose de faux là-dedans.Comment cela pourrait être possible?

 

Et si la confiance en soi n'était qu'une image, qu'une idée que nous avons, qu'une illusion? Est-ce que je peux atteindre la vérité à partir d'une illusion? Mais quelle est la réalité à partir de laquelle je dois partir alors? Est-ce que ce n'est pas le fait que l'on a pas confiance en soi? Oui, c'est cela la réalité, je n'ai pas confiance en moi. Ah, oui, là, je pars de quelque chose de vrai. Maintenant je peux me poser la question suivante. Pourquoi je n'ai pas confiance en moi? Est-ce que je dois faire tout ce que les psychologues me propose pour répondre à cette question, c'est à dire remonter et analyser mon passé?

 

Pourquoi est-ce que je n'ai pas confiance en moi? Est-ce que la réponse ne se trouverait pas plutôt dans le fait d'examiner la façon que je me pose cette question? Est-ce que justement, je n'ai pas confiance en moi parce que je suis toujours partie d'une idée, d'une image pour me comprendre ou pour comprendre le monde? Et en ayant partie de quelque chose de non réel, l'image, mais de terriblement actif et mouvant, je me retrouve tout le temps dans l'incertitude? Est-ce que c'est n'est pas cette incertitude, cette ignorance de moi-même et du monde qui est cette non-confiance en soi?

 

En comprenant cela, est-ce que je n'ai pas un peu dissout cette non confiance en soi?

Partager cet article
Repost0

commentaires